Immobilier - Location - Achat - Bon prix
Publié le - 227 clics -

L’imposition des loyers

Le régime fiscal qui s’applique à votre placement dans l’immobilier locatif a un effet double sur l’ensemble de votre projet. Non seulement, vos entrées d’argent avenir et la tarification des loyers sont fonction de la perception d’impôts ; mais aussi qu’un avantage fiscal une fois que vos dossiers seront complets et validés.

Si votre habitation non meublée

Ce seront à partir de revenues foncières que le loyer sera imposé. Il y a de cas possibles :

  • Pour un loyer inférieur à 15000 euros par an, vous serez dans le régime du micro-financier. Dans une telle situation, vous bénéficiez d’un abattement de 30% sur les frais que le service d’impôts applique. Vous ne subissez aucun déficit foncier.
  • Si votre loyer dépasse 15000 euros par an, le dispositif appliqué est le régime réel. Le revenu foncier sera ainsi déduit de la différence entre les charges qui pèsent sur vous, et des loyers. Votre revenu sera retranché de 10700 euros tous les ans. L’avantage est que vous jouissez d’une réduction d’impôt considérable.

D’autres facteurs interviennent également dans la déduction de votre fiscalité avec un scpi. Ils sont à prendre en compte également :

  • Le taux d’intérêt de votre crédit : certes, il n’influe pas votre revenu global, cependant il est à l’origine d’une imputation liée aux déficits fonciers.
  • Le fait d’opter pour le régime réel n’est pas négociable pour les trois premières années sur tous les logements.

Pour un logement meublé

Il s’agit ici d’un LMNP ou location meublée à titre non professionnel. Ainsi, les revenus se déduisent par des bénéfices industriels et commerciaux ou BIC.

  • Pour un loyer supérieur à 32900 euros par an, le régime micro-BIC s’applique. L’administration fiscale s’occupe de déterminer le revenu imposable. Quand la recette complète est entre sa main, vous bénéficiez d’un abattement de 50% sur les frais.
  • L’autre cas est le régime réel si le montant du loyer est supérieur à 32900 euros. Il s’applique quand vous renoncez au micro-BIC. Dans ce cas le bien immobilier est facilement amorti et le déficit d’exploitation est créé aisément.

Pour louer un bien immobilier régies par la loi Censi-Bouvard, la déduction s’effectue sur le reste du montant lié avec la réduction d’impôt. Ce dispositif s’applique encore jusqu’au 31 Décembre 2016.

Vous avez envie de vous exprimer, confiez votre observation .

Les publications similaires de "Bonnes-idées"

  1. 21 Janv. 2020Le bon plan pour des travaux pas chers1289 clics
  2. 29 Août 2018Bonnes idées pour acheter au Pays basque1741 clics
  3. 27 Nov. 2017Trouvez la perle rare grâce à Alday2332 clics
  4. 27 Fév. 2017Investir intelligemment dans l’Ehpad1957 clics
  5. 25 Janv. 2017Les différentes utilisations du garde meubles1500 clics
  6. 5 Avril 2016Un serrurier à la page1627 clics
  7. 18 Mars 2016La location de bureau à Marseille1640 clics